dimanche 23 septembre 2007

sud-rail/solidaire

Sud-Rail
Voici, ci-dessous, copie du courrier adressé ce jour par la fédération SUD-Rail aux ministres marocains concernés, en réponse à l’appel lancé par Attac Maroc.
Sud-Rail Fédération des syndicats de travailleurs du rail 17 boulevard de la libération – 93200 – Saint Denis Tel 01 42 43 35 75 - Fax 01 42 43 36 67 federation-sudrail@wanadoo.fr www.sudrail.org

Monsieur Driss Jettou, Premier Ministre du Maroc, courrier@pm.gov.ma
Monsieur Chakib Benmoussa, Ministre de l’Intérieur du Maroc courrier@mi.gov.ma
Monsieur Mohamed Bouzoubaa, Ministre de la Justice du Maroc courrier@mj.gov.ma
Le 10 août 2007,

Messieurs,
La fédération des syndicats SUD-Rail a pris connaissance de la condamnation de nos camarades Yousfi Mohamed et Aji Abderahmane à un an de prison ferme pour délit de solidarité !
Yousfi Mohamed (secrétaire général du groupe local d’ATTAC de Beni Mellal) et Aji Abderahmane, ont été condamnés à un an de prison ferme et 500 DH d’amende. Ces condamnations s’inscrivent dans un processus répressif qui touche d’autres militants de la liberté, notamment de l’AMDH et de l’ANDCM.
Ce procès faisait suite à un sit-in de solidarité organisé dans plusieurs villes du Maroc, dont la ville de Beni Mellal, par les comités de solidarité avec les détenus du 1er mai 2007, eux-mêmes condamnés à de lourdes peines allant de deux à trois ans de prison ferme. Dans leur cas également, les peines ont été alourdies par la Cour d’appel de Ksar el Kébir et commuées en peines de deux à quatre ans de prison.
La fédération syndicale SUD-Rail, membre de l’union syndicale Solidaires) porte les valeurs du syndicalisme, et notamment l’internationalisme, la solidarité, les luttes contre l’injustice.
C’est au nom de ces principes que nous nous adressons à vous, pour protester contre cette répression, pour vous faire savoir le soutien international apporté aux emprisonnés, pour exiger leur libération.
Ces condamnations, la répression contre les mineurs en grève depuis cinq semaines à Jbel Aouam, les procès intentés contre plusieurs journaux indépendants, et leurs directeurs, … tout cela n’est pas acceptable … et nous ne l’acceptons pas et ferons connaître largement cette situation antidémocratique.
Libération immédiate et inconditionnelle de tous les militants arrêtés et arrêt de toute poursuite pour délit d’opinion et de solidarité !
Pour la fédération des syndicats SUD-Rail (Solidaires) : Christian Mahieux Emmanuelle Bigot Frédéric Michel
Sud-Rail

1 commentaire:

Youness a dit…

Bonjour,
Puis-je vous suggérer de vous joindre au collectif "Blogons Utile" pour assurer une plus large diffusion de vos revendications.
http://bloguonsutile.wordpress.com

Bon courage.